News

Le PEV en faveur de la déduction pour la garde d’enfants par des tiers, contre la loi sur la chasse et contre l’initiative de résiliation

Avant le blo­cage du pays, le comité de parti du PEV Suisse avait, par vidéo-conférence, déjà pris posi­tion sur les sujets qui auraient dû pas­ser en vota­tion le 17 mai pro­chain. Le PEV dit OUI à la prise en compte fis­cale des coûts de garde d’enfants par des tiers et NON à la loi sur la chasse. Concer­nant l’initiative de limi­ta­tion (ini­tia­tive de rési­lia­tion), l’assemblée des délé­gués avait, en novembre der­nier, déjà pris clai­re­ment posi­tion contre cette ini­tia­tive. La date à laquelle ces sujets seront sou­mis à vota­tion n’est pas encore connue.

Au cours d’une séance extra­or­di­naire, le comité de parti du PEV a voté avec une voix contre, « oui » à la déduc­tion fis­cale des frais de garde d’enfants par des tiers. Les familles de la classe moyenne pro­fitent éga­le­ment de cette mesure alors qu’elles sont géné­ra­le­ment for­te­ment sol­li­ci­tées et ne béné­fi­cient majo­ri­tai­re­ment pas de tarifs pri­vi­lé­giés dans les crèches, ni de réduc­tions pour les primes mala­dies. Pour le PEV, la prio­rité a toujours été de ne pri­vi­lé­gier ni la garde par les parents, ni la garde par des tiers. Ce projet sou­tient ce prin­cipe.

Pro­tec­tion de la bio­di­ver­sité
À l’unanimité, avec une seule abs­ten­tion, le comité de parti, a dit non à la loi sur la chasse. La révi­sion est un patch­work de divers ajus­te­ments qui n’ont pas de sens prises toutes ensemble. De plus, d’autres espèces mena­cées et en voie de dis­pa­ri­tion, comme le lièvre, le tétras lyre et la bécasse des bois, doivent éga­le­ment enfin être pro­té­gées. C’est pourquoi la loi doit être ren­voyée à l’expéditeur.

NON clair à l’initiative de rési­lia­tion
Lors de l’assemblée du 30 novembre 2019 à Wein­fel­den, les délé­gués du PEV Suisse ont dit, clai­re­ment et sans équi­voque, par 102 voix contre 3, NON à l’initiative de limi­ta­tion, éga­le­ment appe­lée ini­tia­tive de rési­lia­tion en rai­son de son objec­tif.

L’assemblée des délé­gués du PEV Suisse pla­ni­fiée le 14 mars a été annu­lée en rai­son de la pan­dé­mie du coro­na­vi­rus. C’est pourquoi le comité de parti a assumé son rôle et à pris posi­tion.

Pour tout ren­sei­gne­ment :

Marianne Streiff, Pré­si­dente de parti et Conseillère natio­nale : 079 664 74 57
Roman Rutz, Secré­taire géné­ral : 078 683 56 05
Dirk Mei­sel, Chargé de com­mu­ni­ca­tion : 079 193 12 70